réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

Le barbeau

Barbeau © Syndicat mixte Saône & DoubsLe barbeau (barbus barbus) tient son nom des barbillons qui pendent de part et d'autre de sa bouche. Ce poisson de la famille des cyprinidés est originaire d'Europe centrale et probablement du Danube. Les premiers spécimens seraient apparus il y a 2 millions d'années. Il est aujourd'hui présent sur l'ensemble du territoire français, bien qu'il se fasse plus rare dans les cours d'eau du Midi.

Les barbeaux vivent en banc par classe de taille. Les plus grands fréquentent les eaux profondes aux courants rapides pour notamment se protéger de leurs prédateurs alors que les plus jeunes préfèrent naviguer dans les eaux plus calmes.

Les barbeaux trouvent leur nourriture, de préférence la nuit, en fouillant et raclant le fond de l'eau de leurs barbillons, en retournant et suçant les cailloux grâce à leur bouche orientée vers le bas. De leurs dents, ils croquent pêle-mêle larves, vers, crevettes, écrevisses, alevins, œufs, et autres débris végétaux. Ils sont parfois si peu regardants sur leur pauvre pitance qu'il leur arrive d'engloutir des morceaux de plastique ou de tissus.

Dans la journée, les barbeaux somnolent au calme, ventre posé au fond de l'eau, nageoires pectorales déployées comme des ailes, accrochés par les lèvres à un caillou quand le courant forcit. Plus l'eau est froide, moins ils se démènent. On peut alors les apercevoir dans leurs abris sous berge, immobiles, serrés les uns contre les autres comme des cigares dans leur boîte.

La saison de reproduction dure de mai à juillet. Les mâles atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de 5 ans, 3 ans pour les plus précoces. Les femelles, elles, ne commencent à produire des ovocytes qu'à l'âge de 10 à 12 ans. Les barbeaux effectuent une courte migration de reproduction de quelques kilomètres vers l'amont pour retrouver leurs zones de frayères qui les ont vus naître, des eaux peu profondes des bords de rivières. Leur parade nuptiale est un spectacle ponctué de courses folles et de bruyantes éclaboussures. Au moment de la ponte, la femelle se met à faire des vibrations, libérant alors 3 000 à 9 000 œufs dans le courant. Cette fécondité assure la prospérité et la pérennité de l'espèce. Après 20 jours d'incubation maximum, les œufs éclosent. Les larves, sensibles à la lumière, s'enfouissent avant de réapparaître rapidement et d'entamer leur vie de juvéniles.

Barbeau © S. SIcotÀ l'âge adulte, les mâles atteignent environ 40 cm et pèsent 500 g alors que les femelles mesurent 60 cm pour plus de 2 kg. Dans le Danube, certaines d'entre elles peuvent dépasser le mètre pour des poids d'une douzaine de kilos.

La bonne qualité de la chair du barbeau lui a ouvert les cuisines des petits et grands restaurants. Les pêcheurs du Rhin le transforment en tourtes alsaciennes, terrines et autres rillettes.

Les bonnes recettes : grillades de poissons blancs