réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

Les PCB : du poison dans l'eau

En 2005, les premiers arrêtés préfectoraux d'interdiction de commercialisation et de consommation de poissons étaient pris. Ils se sont multiplié au fil des années. Dans un souci de santé publique, nombre de pêcheurs professionnels ont été contraints de réduire leurs activités voire de les cesser complètement.

En février 2008, était lancé un plan national d'actions PCB pour recenser l'ensemble des points de contaminations, réduire les rejets, mettre en œuvre les mesures de dépollutions et accompagner les pêcheurs professionnels et amateurs impactés.

Les PCB (Polychlorobiphényles) empoisonnent insidieusement les eaux françaises depuis plus de 80 ans.

Le Pêcheur Professionnel, version papier, s'est fait l'écho, à de nombreuses reprises, de cette catastrophe environnementale et des conséquences « dramatiques » pour les pêcheurs professionnels.

Retrouvez, dans ses archives, les articles consacrés aux PCB.

Image 73 « Naufragés des PCB crient assistance » LPP n° 73 – mars 2011
Le plan national d'actions contre les PCB semble au point mort, les relocalisations aussi. Théméroil est en redressement judiciaire. Les pêcheurs hollandais d'anguilles se retrouvent également confrontés aux PCB...

Image 72« Plan Complètement Bancal » LPP n° 72 – décembre 2010
Théméroil, et l'atelier de démontage des transformateurs de la prison d'Eysses en Lot-et-Garonne : les pollueurs sont connus. Alors que l'accompagnement des pêcheurs professionnels prévu dans le plan PCB est inexistant, un plan de cessation d'activité pourrait voir le jour...

Image 71« PCB : de mal en pis » LPP n° 71 – juillet 2010
Les résultats des prélèvements réalisés dans le cadre du plan national d'actions sur les PCB révèlent que le mal est profond. Conséquences : réduction d'activité pour les pêcheurs professionnels de Gironde et arrêt total pour deux de leurs collègues de la Seine. Les aides se font attendre. Le combat de Didier Bretin, président de l'association des pêcheurs professionnels Rhône-Saône, contre Théméroil, usine de production d'huiles de décoffrage, grande pourvoyeuse de PCB, installée à Varennes-le-Grand (Saône-et-Loire), se poursuit...

Image 70« Au cœur d'une déprime sanitaire » LPP n° 70 – avril 2010
Le milieu marin est officiellement concerné par la pollution aux PCB. Les pouvoirs publics sont prompts à prendre des mesures en faveur des marins pêcheurs pendant que les fluviaux restent toujours en rade. Un plan de cessation d'activité pointe son nez. Les interdictions pesant sur les poissons français peuvent-elles profiter aux poissons d'importation dont la qualité sanitaire n'est peut-être pas irréprochable ?

Image 69« PCB : le désarroi » LPP n° 69 – janvier 2010
Les pêcheurs font un nouveau constat de leur abandon par les pouvoirs publics. Les quelques mesures d'accompagnement du plan PCB sont souvent inaccessibles aux professionnels sinistrés...

Image 68« Le cauchemar des PCB s'éternise » LPP n° 68 – octobre 2009
Loire, Gironde, Garonne-Dordogne, Charente-Maritime, Jura, Doubs, Saône-et-Loire, Haute-Saône, Vosges, Isère, Drôme, Bouches-du-Rhône ... : été 2009 « noir » pour nombre de cours d'eau soumis aux arrêtés préfectoraux d'interdiction de consommation et de commercialisation...

Image 67« Pêcheurs Complètement Bafoués (suite) » LPP n° 67 – juillet 2009
Si les pêcheurs professionnels s'interrogent encore sur la volonté politique de régler le problème des PCB, le WWF, lui, dénonce publiquement l'attitude de l'État. Les aides financières pour sauver l'apron, petit poisson du Rhône menacé de disparition, sont autrement plus conséquentes que celles proposées aux pêcheurs...

Image 66« Pêcheurs Complètement Bafoués » LPP n° 66 – avril 2009
L'ampleur des dégâts provoqués par les PCB est plus grande chaque jour : la Saône et le Doubs sont désormais touchés par des mesures d'interdiction de commercialisation et de consommation. Les analyses scientifiques sont sujettes à caution. Les pêcheurs continuent à se débattre dans leurs difficultés sans véritable appui des pouvoirs publics...

Image 65« PCB : feuilleton, la suite » LPP n° 65 – février 2009
En décembre 2008, s'est tenue la seconde assemblée du comité de suivi des PCB, en présence des ministres de la Santé et de l'Écologie. La relocalisation des pêcheurs touchés par les PCB s'annonce déjà difficile...

Image 64« PCB : le feuilleton continue » LPP n° 64 – novembre 2008
Alors que la pêche est en partie rouverte sur les lacs alpins (Annecy et Léman), la situation se durcit sur le Bourget et particulièrement sur la Seine où les pêcheurs professionnels se voient interdire de consommer et de commercialiser tous leurs poissons pêchés. Les pêcheurs du Rhône, eux, réussissent à obtenir un soutien financier. Une étude d'imprégnation de l'homme par les PCB DL est lancée.

Image 63« Encore du poison dans l'eau » LPP n° 63 – juin 2008
Après le Rhône, c'est au tour des lacs alpins d'être touchés par les mesures de restrictions de commercialisation et de consommation des poissons. Depuis 2005, Cédric Giroud, pêcheur professionnel sur le Bas-Rhône, le premier à avoir dénoncé la pollution aux PCB, et par ricochet le premier pêcheur à avoir été impacté par les interdictions de pêche, lutte pour que son statut de pêcheur sinistré soit pris en compte. Les pouvoirs publics évoquent de possibles aides pour les pêcheurs en difficulté.