réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

Plus de 800 kg de civelles alevinés dans l’Erdre

Alevinage1Opération repeuplement en civelles, sur l'Erdre (Loire-Atlantique), un affluent de la Loire, le 24 avril 2014. 475 kg d'alevins d'anguille ont été déversés, 15 kg par 15 kg, en une trentaine de points différents, aux abords des berges de la vaste étendue d'eau de la plaine de Mazerolles, à hauteur de Sucé-sur-Erdre. L'opération d'alevinage était portée par les pêcheurs professionnels de Loire-Atlantique, et a bénéficié du soutien technique du Smidap, d'Ara France et de Fish pass. Les Affaires maritimes et l'Onéma étaient présents pour contrôler la mise en caisse des alevins chez les deux mareyeurs en charge de la collecte des civelles.

Belles civelles

« Une civelle de belle qualité » s'accordaient à dire les uns et les autres, en voyant le petit poisson, pêché en Loire, deux à trois semaines auparavant, filer se mettre à l'abri fissa, dans les « profondeurs » de la rivière, dès sa remise à l'eau. Un tiers des civelles était marqué par le bureau d'études Fish pass, pour permettre de suivre l'efficacité du repeuplement. Les premières tentatives de captures de spécimens qui seront alors devenues des anguillettes auront lieu à l'automne prochain.
Cet alevinage venait compléter une première opération de repeuplement de 350 kg de civelles, effectuée dans les mêmes zones, un mois plus tôt et portée par l'association des pêcheurs amateurs de Loire-Atlantique.
La migration de l'alevin et donc la colonisation en anguilles de l'Erdre sont quasiment stoppées à l'écluse Saint-Félix, à Nantes, au confluent du fleuve et de la rivière. Ce point de passage est par ailleurs un haut lieu du braconnage de la civelle. Plusieurs éclusées ont cependant été effectuées au niveau de l'ouvrage au cours de la saison afin de répondre aux objectifs du plan pour la restauration de la continuité écologique lancé par le ministère du Développement durable en janvier 2010.

12 tonnes en 4 ans

Cette année, un peu plus de 5 tonnes de civelles auront été réintroduites « dans des zones jugées favorables à l'espèce anguille pour contribuer à la restauration des populations, conformément au Plan de gestion Anguille  » précise Jérémie Souben de l'association pour le Repeuplement de l'anguille en France (ARA France). Depuis 2011, quelque 12 tonnes de civelles ont été déversées dans les eaux françaises.