réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

L'alevinage de civelles a battu son plein

Lâcher de civelles © ARA FranceEn 2012, la France a mené à bien le programme de repeuplement de civelles imposé par le plan de gestion de l'anguille (PGA). 3,1 tonnes de civelles ont été relâchées dans les eaux françaises.

962 kg de civelles en Loire, entre Oudon et Ancenis, les 1er et 2 mars derniers ; 37 kg, le 11 avril, sur la Nièvre, un affluent de la Somme ; 450 kg dans le lac de Lacanau, du 28 au 30 mars... À l'issue de neuf opérations de repeuplement, menées entre le 1er mars et le 18 avril, ce sont ainsi 3,1 T de civelles, capturées par les pêcheurs professionnels en eau douce et les marins pêcheurs, qui ont été déversées dans différents cours et plans d'eau français. « Dans des zones jugées favorables à l'espèce anguille pour contribuer à la restauration des populations, conformément au Plan de gestion Anguille » précise Jérémie Souben de l'association pour le Repeuplement de l'Anguille en France (ARA France).

Ces opérations de repeuplement, validées par un comité national de sélection, sont techniquement et financièrement lourdes pour les organisations de pêcheurs qui se sont portées candidates. Chaque alevinage doit respecter un cahier des charges exigeant et fait l'objet d'un suivi scientifique qui servira à évaluer l'efficacité du repeuplement.

Pour 2012, l'administration française avait fixé un objectif de repeuplement de 3,7 T, soit 10 %, la barre haute, du quota de captures de civelles autorisées pour la saison 2011-2012. Le PGA impose en effet de consacrer chaque année 5 à 10 % de la production de civelles à des fins de repeuplement.

En 2011, seuls 760 kg de civelles avaient été alevinés dans les bassins français sur les 4,4 T prévues.

Remerciements à Jérémie Souben d'ARA France