réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

Devenir pêcheur professionnel en eau douce

Créer votre entreprise de pêche professionnelle

Les pêcheurs professionnels en eau douce sont locataires de droits de pêche qui seront renouvelés au 1er janvier 2017.
À cette occasion, et suite à la libération de secteurs de pêche en raison de départs en retraite, la profession recrute de nouveaux pêcheurs.

Devenir-pecheur1 Devenir-pecheur2 Devenir-pecheur3

Métier

Les pêcheurs professionnels vivent des ressources aquatiques continentales sauvages, qu'ils commercialisent en circuits courts, soit en vente directe, soit le plus souvent auprès de restaurateurs locaux ou gastronomiques traditionnels, dont la demande en produits du terroir en provenance de la pêche en eau douce est importante.

Une entreprise de pêche exploite les ressources produites sur un territoire déterminé pour de nombreuses années, parfois sur plusieurs générationss. C'est par définition une activité durable, à la fois respectueuse et impliquée dans la surveillance et la défense des milieux aquatiques. Le métier de pêcheur professionnel s'exerce en grande partie à l'extérieur, en toutes saisons.

Qualités requises

Ce métier demande simultanément des facultés d'observation, un sens pratique et technique, une bonne condition physique, et des qualités relationnelles. Il demande aussi des compétences en gestion d'entreprise et dans le domaine réglementaire (normes sanitaires), des notions d'écologie, voire de gestion des milieux naturels.

Conditions d'accès

Le métier de pêcheur professionnel est strictement réglementé. Les droits de pêche et de commercialisation sont délivrés par un service gestionnaire dans certaines conditions, comme la présentation d'un projet d'entreprise pluriannuel, la réponse à certaines formalités administratives, et la preuve des qualités requises.
Pour obtenir un droit de pêche, il faut d'abord contacter le service gestionnaire compétent, Direction départementale des territoires (DDT), Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), Voies navigables de France (VNF), collectivités locales, antennes locales du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie

Formation

Le métier est accessible à tous les âges et à tous les sexes. Il est fortement recommandé de suivre une formation, initiale ou continue, dans un établissement agricole spécialisé, tel que le centre de Valdoie. Ce centre délivre notamment un diplôme de type Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole (BPREA) en formation continue, ou en contrat d'apprentissage. Cette formation est associée à un stage de longue durée en entreprise de pêche professionnelle.

Après obtention des lots

Dès que le pêcheur a obtenu son ou ses lots, ou sa licence, il doit alors s'inscrire au Centre de formalités des entreprises (CFE) des chambres d'agriculture, puis à la Mutualité sociale agricole (MSA). Vient alors le moment de l'inscription à l'association des pêcheurs professionnels (AAPPED) du lieu d'activité. Le coût de l'adhésion comprend les cotisations à l'AAPPED et au Conapped ainsi que le montant de la redevance versée à l'agence de l'eau.
Selon l'article R434-39 du Code de l'environnement, « tout pêcheur professionnel en eau douce doit adhérer à l'association agréée départementale ou interdépartementale de pêcheurs professionnels en eau douce dans le ressort de laquelle il exerce son activité et détenir un droit de pêche ». En outre, selon l'article R434-40 du Code de l'environnement, l'adhésion à l'association agréée de pêcheurs professionnels en eau douce est subordonnée à l'engagement par le demandeur (uniquement le pêcheur professionnel d'origine fluviale) :

  • de participer à la gestion piscicole et de tenir un carnet de pêche
  • de consacrer au moins 600 heures par an à la pêche professionnelle en eau douce

Les compagnons doivent également adhérer à l'association sous les mêmes conditions.
Le statut de pêcheur professionnel est acquis lorsque ces formalités sont accomplies. L'activité ne peut pas démarrer avant la date du début du bail ou de la licence.

Renseignements et contacts