réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

L’écrevisse marbrée ajoute de l’exotisme aux espèces envahissantes.

Une nouvelle espèce d'écrevisse exotique envahissante a fait son apparition dans le milieu naturel aquatique français. L'écrevisse marbrée (Procambarus virginalis), déjà présente au Japon, à Madagascar, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et dans quelques autres pays d'Europe de l'Est, a été aperçue, en juillet 2019, dans une ballastière, en rive droite de la Moselle, zone potentiellement inondable. Elle était alors, en France, essentiellement une pensionnaire d'aquarium, appréciée pour sa croissance rapide, sa fécondité élevée et sa maturation rapide. « L'espèce présente la particularité de se reproduire par parthénogénèse, c'est-à-dire que la femelle n'a pas besoin de mâle pour se reproduire et que tous les descendants sont des clones » précise le Centre de ressources des espèces exotiques envahissantes. Des caractéristiques qui lui confèrent un fort potentiel envahissant et qui en font, pour l'Europe, une espèce « préoccupante ». De nouvelles pêches doivent être réalisées, dans les eaux libres aux abords de la ballastière, pour détecter d'éventuelles présences d'écrevisses marbrées. À suivre donc...

Frédéric Véronneau