réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

La lamproie et La loi de l’offre et de la demande

Lamproies-Loire-FredEn ce début de saison de pêche, les lamproies se font discrètes. La faute notamment aux conditions hydrologiques. Trop d'eau, trop de courant. « Avec mon collègue, on pêche la lamproie au filet dérivant. On a besoin d'eaux calmes » explique Christian Claverie, pêcheur sur l'Adour. Les deux professionnels ne devraient pas commencer à pêcher avant le début février. « Le mareyeur portugais avec qui nous travaillons nous a déjà appelés plusieurs fois pour savoir si nous avions du poisson » ajoute Christian Claverie.
Sur la Garonne, un pêcheur professionnel aux nasses a pu faire quelques prises. « Il n'y a rien » complète Éric Montillaud, pêcheur, lui aussi, sur la Garonne et la Dordogne, et qui a donné ses premiers coups de nasses voilà près d'un mois.
Même constat de rareté en Loire, où la lamproie se pêche actuellement avec parcimonie. Pourtant, les cours du marché, entre 6 et 10 € le kg, pourraient laisser penser que le poisson est abondant. Les années précédentes, à l'ouverture de la saison, les cours s'affichaient plutôt « entre 15 et 20 € le kg » compare un pêcheur de Loire. À ne plus comprendre grand-chose de la loi de l'offre et de la demande !
Pêcheurs de lamproies, prolongez les discussions et échangez vos points de vue, en toute confidentialité, sur le forum de l'espace pro.