réservé aux professionnels






Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ?

 

Pub-Grunner1

 

Les Danois franchissent une étape dans l’alimentation des larves d’anguilles

Larves danguilles alimentation 1Les larves d'anguilles européennes (Anguilla anguilla), nouveau-nées en captivité, boudent l'alimentation à base de plancton de la mer des Sargasses. Elles se délectent volontiers d'une « bouillie » mélangeant rotifères en pâte, œufs de morue ou jus de poulpe, ou d'un « simple plat » de rotifères vivants. L'expérience menée par les chercheurs de l'Institut national des ressources aquatiques de l'université technique du Danemark, dont les conclusions ont été publiées en juillet 2016, ne visait pourtant nullement à connaître les préférences culinaires des leptocéphales.

Régime de croissance

La détermination de la nourriture adaptée aux premiers jours de vie d'une progéniture, née en bassin de papas et mamans anguilles argentées boostés aux hormones – reproduction artificielle qui ne semble aujourd'hui plus poser de difficultés - ouvre des perspectives d'une production à grande échelle d'un poisson dont on ne maîtrise pas, en Europe, le cycle d'élevage complet. « On sait désormais nourrir des larves d'anguilles nées en captivité. La prochaine étape consistera à établir une composition et un régime alimentaire qui garantissent des taux de croissance et une survie élevés tout au long de la phase larvaire et jusqu'au stade civelle » indiquent les chercheurs danois.

Japon en pointe

Les aquaculteurs d'anguilles japonaises, Anguilla japonica, ont, eux, franchi cette étape depuis 2003. Les larves nourries d'une potion composée notamment « d'hydrolysat de krill, de peptide de soja, de vitamines et de minéraux », atteignent, en quelque 250 jours, 50 à 60 mm de long, taille physiologique qui leur permet de débuter leur métamorphose en civelles.

Frédéric Véronneau